Le bilan thermique


Le bilan thermique permet de déterminer avec précision le type et la puissance nécessaires à une climatisation parfaitement adaptée à votre logement. Un calcul réservé aux professionnels tant les paramètres sont nombreux.


Le bilan thermique correspond aux apports de chaleur venant de l’extérieur. C’est une donnée essentielle pour dimensionner une climatisation adaptée et économe. Le bilan thermique n’est donc pas une opération anodine. En effet, il ne sert à rien d’acheter un appareil économiseur d’énergie si c’est pour l’installer dans une pièce où il sera sous dimensionné.



 

 

Le calcul du bilan thermique permet donc de dimensionner l’appareil de climatisation dont le rôle, rappelons-le, est d’évacuer la chaleur de la pièce vers l’extérieur.

 



 

 

Pour effectuer un bilan thermique, beaucoup d’éléments entrent en jeu. Ainsi faut-il connaître les surfaces des murs, des fenêtres, des sols et des plafonds des locaux à climatiser, lesquels seront multipliés par des coefficients afin d’exprimer un résultat en watts. Un sol n’aura pas le même coefficient selon qu’il est en bois ou en béton, une fenêtre selon qu’elle est exposée au nord ou au sud (idem pour les murs), un plafond selon qu’il est sous combles aménagés ou non, une fenêtre selon que l’encadrement est ou non en bois.


Les coefficients seront eux-mêmes variables selon la localisation géographique, l’altitude, la position des parois vitrées (claires ou opaques) par rapport à l’ensoleillement, le rayonnement solaire (plus important en montagne et à la campagne qu’en ville et affecté par la couleur et le poids des matériaux), le taux d’humidité (plus il est élevé, plus la sensation de chaleur augmente), etc...


Il convient enfin de prendre en compte les arrivées d’air extérieur, la chaleur produite par les éclairages, le nombre d’occupants, y compris le fait qu’ils soient ‘assis’ ou non. En effet, on ne climatise pas une chambre comme une pièce destinée à faire de l’exercice physique. Un local avec ordinateur et imprimante aura également un apport de chaleur supérieur au même local sans ordinateur et imprimante.

 



 

En clair, dans le cadre de l’achat d'un système de climatisation et de chauffage, il ne faut pas hésiter à demander la réalisation d’un bilan thermique qui déterminera précisément la puissance requise en fonction des usages désirés au meilleur prix et pour une efficacité maximale.